Didier BONTEMPS | > Historia
3886
post-template-default,single,single-post,postid-3886,single-format-standard,edgt-core-1.1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor-ver-1.5,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive

> Historia

La Joconde a disparu !

Nos critiques soumis le 12/11/2012 par Rémi Kauffer

Un … tableau drolatique de la Belle Epoque

Ils ont dû rigoler, Le Naour et Bontemps, en concoctant cette histoire délirante autour d’un fait divers authentique de la Belle Epoque : le vol de la Joconde le 21 août 1911 en plein musée du Louvre par un Italien aux mobiles indéterminés : patriotisme ? appât du gain ? Tout pour s’amuser, avec  des personnages authentiques: le préfet de police Louis Lépine, l’écrivain Roland Dorgelès, Guillaume Apollinaire et sa compagne Marie Laurencin, Pablo Picasso. Et autour d’eux, des héros aux noms tellement fantaisistes qu’on préfère vous les laisser découvrir. Des dessins ressemblants – hé oui. Des dialogues à se rouler par terre : un feu roulant de jeux de mots ! Pour que notre bonheur du lecteur soit complet, il ne manque que la couleur puisque c’est une BD en noir et blanc. Dommage pour une histoire de peinture, non ?

Par Rémi Kauffer
Tags:
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

loading